Françoise Guérin (Casier judiciaire)


Françoise Guérin
est lyonnaise.

Romancière et nouvelliste, elle est aussi auteur de radio (Émission « Les Petits Polars », Radio-France).

A ses heures perdues, elle anime des ateliers d’écriture (collèges, lycées, médiathèques, hôpitaux, maison de retraite et festivals littéraires.)

Site : http://motcomptedouble.blog.lemonde.fr

.

.

..



Mot compte double

Nouvelles – Éditions Quadrature 2007


« Les mots me font signe qu’ils ne veulent pas sortir. Ils ont dressé une barricade au fond de ma gorge, ils sont massés là, en embuscade. Fichus mots, vivants et prometteurs, qui se dérobent lorsqu’on veut les enrôler à notre service ».

Françoise Guérin nous emmène au plus profond des âmes, en des lieux inhospitaliers où, souvent, la parole est manquante, avortée ou muselée. Et pourtant, le mot est là, prêt à poindre, fulgurant, étonnant, inespéré… mot qui compte double.

Mot compte double est son premier recueil.



À la vue, à la mort

Roman – Éditions du Masque 2007

Prix Cognac et prix Jean Zay des lycéens.


Dans la banlieue sud de Paris, deux et bientôt trois crimes atroces sont commis selon un scénario énigmatique. À chaque fois, on retrouve la victime énucléée et vidée de son sang, au cœur d’une étrange mise en scène. Très vite, le commandant Lanester, profileur d’exception chargé de l’affaire, se heurte à la logique du criminel que tout le monde a surnommé Caïn. Que signifie cet œil noir, peint au-dessus des corps mutilés ? Lanester est tellement épouvanté par ce qu’il découvre qu’il en perd littéralement la vue. Aidé de son second, Bazin et d’un chauffeur de taxi providentiel et désœuvré, il continue pourtant l’enquête, à l’aveugle et à la barbe de ses supérieurs. Mais c’est dans un éprouvant voyage au cœur de sa propre nuit, que l’homme trouvera des réponses inespérées aux grandes questions de son existence.


Un dimanche au bord de l’autre

Nouvelles – Atelier du Gué

Prix Missives 2009


« Depuis toujours, je voyais des divans comme ça, dans les films, et je me demandais ce que ça faisait de s’allonger dessus. La psychanalyse, c’est pas pour une fille comme moi mais tout de même, j’avais bien envie d’essayer. Au fond, c’est tout simple. On s’allonge, on parle et vous, vous écoutez. On parle de soi, de sa vie,  de ses rêves. Tiens ! Quand j’étais petite, je la rêvais pas comme ça, ma vie. Non, vraiment…»

Treize nouvelles qui explorent sans ambages ce qu’il en est de l’autre, sujet de l’inconscient et toujours à risque d’être rencontré…


Quatre carnages et un enterrement

Nouvelles – D’un Noir si Bleu

Mai 2010


Quatre carnages et un enterrement, joint l’utile à l’agréable. Comme l’indique son titre, il propose cinq récits criminels écrits par Françoise Guérin. En commentant chacun de ses textes, elle veut vous permettre de discerner quelques-unes des clés utilisées pour écrire ces cinq nouvelles. Ces éclaircissements, tout comme les compléments de Gaël Gratet, sont d’un grand intérêt pour ceux qui lisent comme pour ceux qui voudraient écrire. C’est un loisir à l’investissement minime : des feuilles blanches et un stylo, mais c’est d’un bon rapport. Outre la satisfaction de jouer au metteur en scène et d’assassiner en toute impunité qui vous voulez, vous allez vous frictionner avec les mots, le bonheur des mots et des sons. Vous allez essayer de créer une voix, votre voix, de façon à ce qu’elle soit reconnaissable comme celle d’un chanteur.

Extrait de la préface de Claude Mesplède.

Françoise Guérin propose un livre original puisqu’il allie des nouvelles policières (dont une proposée en deux versions), des pistes d’écriture utilisables aussi bien en individuel qu’en groupe, des conseils pratiques et des réflexions sur l’écriture de la nouvelle et du genre policier. L’ouvrage s’enrichit d’un historique de la nouvelle policière par Claude Mesplède, auteur du Dictionnaire des Littératures Policières et d’un article de Gaël Gratet, enseignant de Lettres.


Du Bleu dans le rose – Livret Carte Postale – D’un Noir si Bleu – Janvier 2010



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :